L’heure de la sortie a sonné

Mi-novembre dernier Guillaume était l’invité de l’école de Leigné-les-Bois (Vienne-86) pour une après-midi de rencontre avec les enfants de la classe du maître Antoine Mas. Mais également leurs parents et les anciens élèves qui avaient commencé le projet l’année dernière.

Une après-midi de questions, de joie, de musique et d’insouciance.
La télévision était même de la partie pour un petit reportage :

Le maître et ses élèves avaient travaillé depuis de longues semaines sur tout le parcours du groupe Blankass, sur les textes, les influences…
Ils avaient également réalisé une exposition dans la salle des fêtes du village. Un voyage dans les souvenirs du groupe.
Lieu dans lequel Guillaume a chanté quelques chansons à la guitare après ce retour en classe.

Un grand merci à tous les enfants qui ont travaillé avec passion sur ce projet et à leur instituteur.
On aurait tous rêvé d’un instit’ rock’n’roll comme cela.

Et voici en images un aperçu de cette journée récréative.

2 thoughts on “L’heure de la sortie a sonné

  1. Antoine Mas says:

    Bravo pour ce chouette article! C’est top…merci pour ce travail et pour les enfants qui vont en être fan dès demain quand j’aurai le plaisir de leur montrer cet article… Ce fut un aprem’ vraiment génial et les moments passés avec Guillaume resteront dans toutes les têtes…en attendant nos prochains rendez-vous!

    Répondre
  2. Pierre says:

    Nos vies se jouent en chanson. Nous avons tous des choses à raconter, et nous avons tous un monde à écouter. C’est la beauté de la rencontre et de la découverte de l’autre (qui parfois n’est autre que soi-même). C’est une didactique invisible, une petite musique que nous jouons de concert, où chacun apprend de l’autre, où chacun vient réécrire l’histoire de nos liens. Et lorsqu’on l’adresse à l’enfant, c’est comme conter aux fondements.

    Si les petites musiques qui résonnent et raisonnent en nous et entre nous se mettent à vibrer et à s’accorder, alors même l’adulte pourrait se remettre à rêver aux voies et aux voix d’une harmonie à retrouver.

    Derrière cette démarche tant de choses se jouent et sont susceptibles d’ouvrir des portes, des sensibilités nouvelles, des esprits, des envies,… Je rêve que chaque enfant ait cette chance et que chaque enseignant ait cette approche. Le monde de demain doit redevenir un monde de liens bénéfiques à chacun (au détriment de rien ni d’aucun).

    Un grand merci pour cet instant partagé Mr Mas, merci Guillaume, et merci les enfants de faire de nous des gens plus grands.

    Répondre

Répondre à Pierre Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.