11.10.11

Discographie

Je me souviens de tout


Album Art

Production : JGN
Distribution : At(h)ome
Enregistré au studio JGN

Quand nous avons créé Blankass, en 1989, nous étions loin d'imaginer que nous écririons ces lignes, 25 ans plus tard, pour la sortie d'un double-album best-of ! Au départ, le but était simplement de faire quelques concerts dans les clubs et dans les bars, sans se soucier de rien, et surtout pas de l'avenir. Le nombre de membres du groupe était variable, parfois 5, parfois 9 sur scène... Un joyeux désordre. Nous sortions tous deux de l'aventure « Zéro de conduite », commencée en 81, qui nous avait menés sur une drôle de route, à jouer, âgés de 11 ans, avec les Clash, Gun-Club ou U2, et nous ne savions pas que le groupe que nous étions en train de faire naître, allait prendre une telle place dans notre vie... Nous étions en train de nous promener, de jouer n'importe où, de composer et d'écrire en s 'amusant, en train de nous dire que nos potes d'école avaient maintenant un job et gagnaient leur vie, contrairement à nous, et puis un jour, nous avons décidé d'enregistrer nos chansons, et d'en faire un album. Et vous êtes arrivés. C'est vrai, vous êtes arrivés dès la sortie de notre premier album, et de ce premier single, La couleur des blés. Nous nous rendions compte, au fil des concerts de cette première vraie tournée, que vous étiez plus nombreux, et que vous connaissiez les paroles de nos morceaux... Et tout a commencé... Ont suivi « L'ère de rien », « L'homme fleur », et vous étiez toujours là. Puis il y a eu « Elliott », « Un concert », et « Les chevals », et vous étiez là aussi. Aujourd'hui encore, de la scène, nous reconnaissons des visages qui nous accompagnent depuis le début. Certains sont devenus des amis, d'autres restent inconnus, mais tous les soirs, nous mesurons la chance qui est la nôtre, d'avoir eu dès le départ un public d'alliés fidèles, de vrais compagnons de route... Dans chaque aventure, il y a un moment où il faut faire un point. Se retourner et regarder derrière, évaluer la distance parcourue. C'est le but de cet album. Il nous reste à espérer que cette belle histoire dure quelques années encore , et en attendant la suite, voici quelques-uns de nos titres préférés des Blankass, accompagnés d'enregistrements récents, inédits et essentiels, comme ce duo avec Mike Scott, ou cette version 2014 de La couleur des blés... Un jour, lors de notre première rencontre, Joe Strummer nous a dit : « N'écoutez pas ce que vous disent les adultes. Faites ce que vous avez à faire. Du Rock'n'roll. ». Finalement, c'est ce que nous avons fait. Mais nous n'aurions pas pu le faire sans vous.
Merci.
Guillaume et Johan Ledoux.

Chanson Ecouter Gratuit Prix Acheter
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99

Les chevals


Album Art

Production : JGN
Distribution : At(h)ome
Pochette d'album : Gianni Villa
Enregistré au studio JGN

Musiciens
Johan Ledoux : guitare, basse, clavier, batterie, harmonica
Guillaume Ledoux : chant
Charlie Poggio : batterie, percussions
Cédric Milard : piano, clavier
Pierre Simon : guitare
Sabine Quinet : basse

Chanson Ecouter Gratuit Prix Acheter
Download the full album Download
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99

Un concert


Album Art

Le premier album, "Blankass", sort en 1996, accompagné du single "La couleur des blés", gros succès radio qui les conduira aux victoires de la musique et sur toutes les routes de France pour une première tournée de 150 dates !

Suivront "L'ère de rien" en 1998, "L'homme-fleur" en 2003, et "Elliott", dernier album studio en date, en 2005. Curieusement,c'est sur ce quatrième opus, produit par John Hanlon, l'ingénieur du son de Neil Young, qu'on retrouve les véritables influences du groupe. B. Springsteen, les Who, les Clash, Nick Cave, Brel, Gainsbourg ou Oasis sont autant d'artistes qui ont nourri les sept membres du gang... Mixé par Ian Caple (Bashung, Tindersticks, Tricky...), Elliott est l'un des meilleur album des Blankass. En vieillissant, on a moins peur de dépouiller les chansons, moins envie de se cacher derrière des artifices...

C'est dans cet esprit qu'a été enregistré le 1er LIVE du groupe, sorti en mars 2008. Allant à l'essentiel, laissant vivre toutes les émotions, aussi bien la colère que la tendresse...

Il est accompagné d'un DVD bonus, mêlant concert, clips et archives persos !!!



Production : Warner
Distribution : Warner Music France
Pochette d'album : Arnaud de Boisséson
Enregistré au Théâtre de Verre à Châteaubriant le 14 avril 2007

Musiciens
Guillaume Ledoux : Chant, accordéon
Bruno Marande : Basse, choeurs
Cédric Milard : Piano, claviers
Johan Ledoux : Guitare, chant, harmonica
Philippe Ribaudeau : Flûte, melodica, harmonica, métalophone, mandoline
Charlie Poggio : Batterie, percussions
François Poggio : Guitare, banjo

Chanson Ecouter Gratuit Prix Acheter
Download the full album Download
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99

Elliott


Album Art

Enregistré entre janvier et mai 2005, Elliott, quatrième album des Blankass, ressemble un peu à ces rares instants où tous les éléments sont réunis, volontairement ou pas, pour que quelque chose de magique prenne vie.

En studio, les prises, live pour la plupart, ont été assurées par John Hanlon (LE son de Neil Young, 14 albums avec lui !) pour les racines, et Antoine Gaillet (Blankass, Wampas, Arnaud Meliès, Maghyd Cherfi...) pour la technique ; le tout a été mixé par Ian Caple (Tricky, Tindersticks, Alain Bashung...) pour l’élégance...

Le résultat de ces rencontres, c’est une exploitation de l’essence même du groupe, de l’âme de chacun de ses membres. Plus que jamais, nous avons voulu aller au fond des choses. Plus d'intimité et surtout plus de guitares vindicatives. Plus de réflexions, de questions posées, mais aussi plus de bruit. D'histoires d'amour urbaines (Au Costes à côtés...) aux histoires de colères sociales (Fatigué, Soleil inconnu...), voici un Blankass résolument plus pop, plus actuel, mais toujours aussi inclassable dans le temps.

Nous avons simplement tenté d’expliquer que nous aimions autant nos cœurs que nos poings...

Nous savions que nous étions capables de faire naître un tel album, mais nous ne savions quand il allait voir le jour.



UPC : 0825646274925
Production : UP Music
Distribution : Warner Music France
Pochette d'album : Luc Valigny
Enregistré entre janvier et mai 2005 au studio Capitol, studio Vorlay, studios Warner.

Musiciens :
Guillaume Ledoux : Chant, guitare
Johan Ledoux : Guitare, clavier, basse, harmonica et ksétéra
Bruno Marande : Basse, guitare
Olivier Robineau : Batterie et percussions
Philippe Ribaudeau : Mélodica, flûte, saxophone et pelles en bécane
Nicolas Bravin : Guitare et super vannes
Nicolas Combrouze : Toul'bizness

Chanson Ecouter Gratuit Prix Acheter
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99

L'homme fleur


Album Art

Soutenu contre vents et marées par un public fidèle, qui lui fait fête à chaque apparition, plus soudé que jamais, le groupe nous livre aujourd'hui avec ce troisième album, libéré comme une source que l'on a trop longtemps tenue captive et que l'on débonde enfin, une œuvre définitivement majeure. Et si « L'HOMME FLEUR », titre parabole de l'album, est le reflet de cette évolution, si « POUR LA LUMIERE », superbe de pudeur et d'émotion, laisse éclater tout le talent d'auteurs des frères Ledoux, c'est bien « LA CROISEE » qui a véritablement valeur de symbole au sein de cet opus. La croisée des hasards, « qui fait peur aux plus vaillants », hasards des rencontres, hasards de la vie. Ne vous y trompez pas, c'est de leur vie que nous parlent les Blankass. Avec toute la force de leur lucidité, de leur maturité, de leur humilité aussi.

Douze titres puissants et tendres à la fois, synthèse parfaite, entre chanson et rock, de leurs premiers albums, et dont certains (« C'EST MOI », « ANNA », « L'HOMME FLEUR », « LES MIENS » ou le surprenant « THE WALL », enregistré avec l'ex Pogues Spider Stacy) laissent présager de très grands moments de « live ».

Blankass est de retour. A la croisée des grands soirs.



UPC : 8345110192
Production : UP Music
Distribution : Warner Music France
Pochette d'album : Christophe Gstalder / Happydesign
Enregistré au studio Miraval

Musiciens :
Guillaume Ledoux : Chant, accordéon
Johan Ledoux : Guitares, chant, piano, percussions
Olivier Robineau : Batterie, percussions
Nicolas Combrouze : Guitares
Bruno Marande : Basse, oud, banjo
Philippe Ribaudeau : Flûtes, saxophone

Invités :
Spider Stacy : Chant sur "The wall"
Amaury Brisou : Trompette sur "Mondiale idée"
David Berland : Hammond B3, et Fender Rhodes sur "je reste" et "Pour la lumière"
Hakim El Sikameya : Violon sur "C'est moi"
Michael Rushton : Percussions sur "C'est moi"
Jef Cahours de Virgile : Trombone sur "Mondiale idée"

Chanson Ecouter Gratuit Prix Acheter
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99

L'ère de rien


Album Art

"L'ERE DE RIEN" UN TOURNANT DISCOGRAPHIQUE DANS LA CARRIERE DE BLANKASS

Ebauché dès l'automne 1997 dans une grande maison en pleine campagne où le groupe avait insisté pour poser ses instruments, L'ère de rien marque un tournant dans la vie discographique de Blankass.

En effet, si le premier disque avait été mûri sur scène pour donner le résultat que l'on connaît,
100 000 albums, une tournée marathon, deux nominations aux victoires de la musique (révélation 97/groupe de l'année 98), les 11 nouveaux morceaux du groupe berrichon ont été conçus, enregistrés et mixés dans un seul et même moment de vie.

LA MAISON DE FAMILLE PROUD'HON

Dans un souci de regrouper les idées apparues au fil de la route, des balances ou des nuits d'hôtel, le groupe s'enferme donc dans un travail de toutes les heures. Pas un moment sans que ne résonne une guitare ou un rythme, et cette fin d'automne 97 annonce à la "Tribu Blankass" un hiver d'isolement. Les nouvelles du monde, cathodiquement "amplifiées", viennent s'ajouter à la détermination et à la cohésion du groupe.
Cette maison, embrumée le matin, n'en finit pas de dévoiler ses vertus créatives, et quoi de plus normal lorsque l'on sait qu'elle appartenait à la famille de Proud'hon, lui même "fondateur" de l'anarchie.

Après deux mois dans cette ambiance, le puzzle est reconstitué et Blankass part sans délai au studio Miraval (2 jours seulement entre la fin de cette phase de composition et l'arrivée au studio) avec Phil Tennant accompagné cette fois de "son" ingénieur Chris Madden. Phil, déjà présent sur le premier album pour le mixage, assurera avec Johan la productrice de cet album.

L'enregistrement s'impose comme étant le prolongement logique du travail déjà entamé, et la transition dans ce lieu chargé d'histoire qu'est Miraval, s'effectue d'autant plus facilement que ce studio est, lui aussi, entouré par la seule nature, condition sine qua non à la créativité de Blankass.

Le temps de fèter Noël au studio et chacun retourne en famille pour entamer la nouvelle année marquée par l'arrivée d'un nouveau manager, Stéphane Ermeret.

Le répit est de courte durée avant d'aller goûter aux joies d'une autre campagne, galloise celle-ci et coutumière des sons saturés émanant du Rockfield Studio pour un mixage en guise de point d'orgue à cette histoire chargée d'émotions.

UN INSTANTANE MUSICAL

Les dernières touches à Miraval, et l'Ere de Rien entame un premier voyage qui conduira Blankass vers sa nouvelle maison de disques, Universal Music



UPC : 0602478423024
Production : Universal Music
Distribution : Universal Music
Pochette d'album : Vincent Tessier
Enregistré entre décembre 97 et mars 98 au studio Miraval

Musiciens :
Olivier Robineau : Batterie, percussions, choeurs
Nicolas Combrouze : Guitares
Bruno Marande : Basse, choeurs
Guillaume Ledoux : Chant, accordéon
Johan Ledoux : Guitares, choeurs, mandoline, percussions
Philippe Ribaudeau : Flûte, saxophone, choeurs

Invités :
Nicolas Bravin : Guitare sur "Le silence est d'or"
Anne-Sophie Bolender : Choeurs sur "Death or glory"
Christophe Boit : sur "Death or glory"

Chanson Ecouter Gratuit Prix Acheter
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99

Blankass


Album Art

Dès 91, le groupe signe un contrat avec l'éditeur Warner Chapell. A ce moment-là, ils n'ont que six titres en poche. Warner, et en particulier le directeur artistique Christophe Karcher, les pousse à composer et à tourner le plus possible afin de rôder leurs chansons. C'est ce qu'ils font pendant quatre ans à travers la France.

Très rock, le groupe développe un style qui emprunte au folk, à la musique celtique, ou à la chanson française la plus gouailleuse. Leur musique est généreuse et leurs prestations scéniques conviviales. En 93, ils sont sélectionnés par le FAIR (Fonds d'Aide à l'Initiative Rock). Forts d'une renommée timide mais flatteuse, on les voit un peu plus sur les scènes des grands festivals comme les Francofolies de La Rochelle en 94, puis celles deMontréal au Québec. Cette année-là, la formation s'enrichit de Bruno Marande à la basse.

Ils sont maintenant mûrs pour enregistrer un disque. Ce qu'ils font en un mois dans un studio de la toute petite ville de Tarare dans le sud-est de la France. L'album sort fin 95 sous leur propre nom. C'est un succès grâce au premier extrait largement diffusé sur les antennes, « La couleur des blés ». « Réaliste », « Populiste », « Rock rural », d'innombrables qualificatifs tentent de faire rentrer Blankass dans un petit tiroir bien précis. En juillet 96 au Château de Blois, ils partagent l'affiche de Tri Yann, groupe folk français, qu'ils allaient voir avec leur parents vingt ans plus tôt.

La Sacem (Société des Auteurs-compositeurs) leur remet son Prix Roger Seiller du meilleur groupe français en 97. Ils montent sur la scène parisienne du Bataclan le 13 mai 97. Puis le 31 mai, ils sont à la salle Wagram. Ce soir-là, ils partagent un duo inattendu avec le boxeur Fabrice Benichou pour une version inédite de « L'homme à la moto » d'Edith Piaf.



UPC : 3229261181427
Production : Warner Chapell / Musidisc
Distribution : Warner Chapell / Musidisc
Pochette d'album : Vincent Tessier
Enregistré au studio l'Hacienda à Tarare en novembre 1994.

Musiciens :
Bruno Marande : Basse, bruits divers
Olivier Robineau : Batterie
Philippe Ribaudeau : Flûte, bombarde, saxophone
Nicolas Combrouze : Guitare acoustique, bouffoneries
Guillaume Ledoux : Chant, accordéon
Johan Ledoux : Guitares, banjo, mandoline, piano, percussions, chant sur le titre "Le garagiste"

Musiciens additionels :
Paddy lemercier : Violon
Jako Cabut : Harmonica
Yoann Muzellec : Cornemuse
Christophe Perves : Bombarde
Daniel Perves : Cornemuse du "Bagad de Landivisiau"

Chanson Ecouter Gratuit Prix Acheter
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99
$0.99